Moyen-Age

Le faubourg Jacquemart

Le faubourg Jacquemart

Le vaste terrain, aujourd’hui entièrement couvert d’habitations, qui s’étend sur le plateau au nord de la ville et qui porte le nom de faubourg Jacquemart, faisait partie du Clos de l’Aumône, donné vers la fin du XIè siècle à l’église de Saint-Barnard par Rotboldus et son frère Ugo. Les premières maisons du faubourg Jacquemart furent […]

  Jean-Yves Baxter Lire →
L’arsenal de la ville en 1449

L’arsenal de la ville en 1449

L’artillerie était en usage vers 1339. Perfectionnés, en 1354, les canons faisaient, dix ans après, généralement partie de l’armement de places. Toutefois, la disposition des murailles de l’enceinte de Romans-sur-Isère, leur élévation, leur peu d’épaisseur et les créneaux qui les couronnaient, tout rappelait l’ancien système de défense où l’on faisait usage des armes de traits […]

  Jean-Yves Baxter Lire →
6 avril 1350 – Le futur roi de France Charles V traverse la ville

6 avril 1350 – Le futur roi de France Charles V traverse la ville

6 avril 1350 – Le Dauphin Charles, futur roi de France Charles V, traverse la ville de Romans-sur-Isère, se rendant à Tain-l’Hermitage, où son mariage avec la princesse Jeanne de Bourbon est célébré le 8 avril. L’année précédente, le 21 août 1349, Henri de Villars, archevêque de Lyon, avait publié dans l’église de Saint-Barnard les […]

  Jean-Yves Baxter Lire →
Le poids des farines

Le poids des farines

Par la charte de libertés concédée le 14 février 1450, à Peyrins, le dauphin Louis XI donna aux consuls de Romans-sur-Isère tout pouvoir sur les boulangers, la fabrication, la taxe et la vente du pain. Pour écarter, s’il était possible, les fraudes que commettaient alors beaucoup de meuniers, le conseil municipal délibéra d’établir un poids […]

  Jean-Yves Baxter Lire →
L’ancien Hôtel de Ville, rue de l’Armillerie

L’ancien Hôtel de Ville, rue de l’Armillerie

Sans cesse attaqué par le Chapitre, plusieurs fois supprimé par l’influence de ce corps puissant, le consulat de Romans-sur-Isère n’eut, jusqu’à la fin du XIVe siècle, qu’une existence précaire et des lieux de réunion provisoires. A cette époque, il s’assemblait modestement dans une chambre, meublée de quelques bancs et d’une table couverte d’un tapis, qu’il […]

  Jean-Yves Baxter Lire →
30 mars 1456 : Le Chapitre prend possession des eaux du torrent de la Savasse

30 mars 1456 : Le Chapitre prend possession des eaux du torrent de la Savasse

30 mars 1456 – Louis de Laval, gouverneur du Dauphiné, rend un jugement qui institue le Chapitre dans la possession des eaux du torrent de la Savasse. Sources : Archives municipales de Romans-sur-Isère : sources diverses

  Jean-Yves Baxter Lire →
Le pont Vieux

Le pont Vieux

Le premier acte où il soit fait mention d’un pont sur l’Isère à Romans-sur-Isère, est daté du mois d’octobre 1033, du temps de Léger, archevêque de Vienne et abbé de Romans-sur-Isère, administrateur actif et éclairé, qui dota ces deux villes de plusieurs établissements importants. Ce moyen de communication, si avantageux pour les populations, permit aux […]

  Jean-Yves Baxter Lire →
La tour Jacquemart

La tour Jacquemart

Au XIVè siècle, les romanais, à l’instar des grandes villes de France, voulurent avoir une horloge publique et les consuls résolurent de faire élever la tour de la forteresse pour y placer un mécanisne d’horlogerie avec cadran et sonnerie. En conséquence, ils s’adressèrent à un habile artisan de Fribourg, en Suisse, Pierre Cudrifin, qui vint […]

  Jean-Yves Baxter Lire →
28 mars 1342 : Le dauphin Humbert II s’engage à rendre la ville

28 mars 1342 : Le dauphin Humbert II s’engage à rendre la ville

28 mars 1342 – Le pape Benoît XII et Humbert II font, au sujet de la ville de Romans-sur-Isère, un traité par lequel le dauphin s’engage à rendre cette ville avant la fête de l’Ascension, et donne pour garants le comte de Forez et autres seigneurs. A ces conditions, le pape suspend l’excommunication prononcée contre […]

  Jean-Yves Baxter Lire →
L’atelier monétaire

L’atelier monétaire

Il n’y a pas eu à Romans-sur-Isère, à aucune époque, un hôtel des monnaies proprement dit, c’est-à-dire un édifice public spécialement affecté à la fabrication des monnaies. Chaque maître particulier, nommé pour une période très variable, plaçait son atelier dans un local convenable possédé ou loué par lui et qui probablement, à cause des dépenses […]

  Jean-Yves Baxter Lire →