Ces illustres inconnus : Gabriel de Gonet

Gabriel Edouard de Gonet est né à Romans, le 26 janvier 1818, de Jean-Baptiste François de Gonet, ancien garde du corps du roi, chevalier de l’Ordre Royal et militaire de Saint-Louis, et de Marie-Jeanne Penay, originaire du duché de Limbourg. Leur mariage ayant été déclaré dans un pays étranger, ils se marièrent une seconde fois, à Romans, le 21 juillet 1835, pour légitimer leurs sept enfants.

Après des études au collège de Romans, Gabriel de Gonet fut élève de l’institution Poiloup, à Paris, et devint ami avec Alexandre Houssiaux, futur éditeur de Balzac. Il fut ensuite commis chez le libraire Charles Gosselin puis, grâce à l’aide d’un de ses frères, il acheta un fonds de bouquiniste et se fit éditeur.

Il édita de nombreux ouvrages et en publia même un, en 1882, sous son propre nom et sous le titre de “La Cuisinière universelle”.

Lorsqu’il mourut à Paris, le 3 juin 1892, un journal national écrivit : “C’était un excellent homme que la librairie n’avait pas enrichi.”

Publier un commentaire