Ces illustres inconnus : Pierre Antelme

Pierre Antelme est né le 30 juin 1752, à Romans, de Pierre Antelme, maître chirurgien, et Françoise Fayard.

Dès l’année 1780, il fut médecin en chef des hospices, prisons et autres établissements de charité de la ville. Cette même année, le 7 février, il épousa Marie Laurence Dedelay d’Agier, soeur du maire de Romans (1787-1790), Claude-Pierre Dedelay d’Agier.

En 1784, il fut premier échevin de la ville puis officier municipal. Pendant la Révolution française, il multiplia les visites journalières aux militaires et prisonniers de guerre reçus à l’hospice de Romans alors que régnait une épidémie de typhus et que les sœurs hospitalières et les infirmiers périssaient sous ses yeux. En 1801, le docteur Antelme, membre du Conseil consultatif d’Humanité, fit le premier rapport sur la vaccine qui ait été imprimé dans le département et qui a contribué à propager cette salutaire opération.

Pierre Antelme mourut le 10 février 1825 et fut inhumé dans le calvaire des Récollets.

Publier un commentaire