Par 3 septembre 2010 0 Commentaire Lire →

En 1918, de Romans à Romans-sur-Isère

En 1918, de Romans à Romans-sur-IsèreEn 1918, il a été décidé que la ville de Romans s’appellerait désormais Romans-sur-Isère pour éviter les confusions avec les autres villes du même nom.

Ainsi, lors de la séance du Conseil municipal du 7 juin 1918, M. Vernissat, premier adjoint au Maire, donne lecture d’une lettre du Préfet du département de la Drôme adressée au Maire de Romans-sur-Isère, datée du 3 juin 1918 :

“Par une circulaire du 27 avril dernier, M. le Ministre de l’Intérieur m’a informé qu’il avait été saisi par son collègue du Commerce d’une demande, présentée par la Chambre de Commerce de Paris, tendant à ce qu’un nom de complément soit donné aux localités qui portent une dénomination identique, de façon à ce que toute confusion soit rendue impossible.

J’estime qu’il y aurait avantage à donner satisfaction à ce voeu et à mettre ainsi un terme aux inconvénients signalés, notamment au point de vue des transmissions postales et télégraphiques, et du transfert des marchandises.

Je vous prie donc d’appeler le Conseil municipal à examiner s’il n’y aurait pas intérêt à demander, sinon un changement de nom de la commune qui pourrait présenter certains inconvénients, du moins un complément de nom qui la désignerait de telle sorte que toute confusion soit rendue impossible.

Il existe en effet, dans les départements de l’Ain et des Deux-Sèvres, une commune homonyme de celle de Romans.”

Le jour même, sur l’avis des commissions réunies, le Conseil municipal approuve cette décision dans les termes suivants :

“Considérant que trois communes en France portent le même nom de Romans.

Qu’il y a intérêt public à compléter le nom de la commune pour faire cesser cette homonymie.

Décide que la commune de Romans s’appellera désormais Romans-sur-Isère.

Le nouveau nom de la commune sera le seul employé aussitôt que le décret de Monsieur le Président de la République aura été rendu.”

Le décret fut publié le 14 mai 1920 dans le Bulletin des lois de la République française.

Sources : Archives municipales de Romans-sur-Isère ; 1 D 30 – Délibérations municipales, 1914-1919, pp. 327-328

Publié dans: 20è siècle, Lieux

Publier un commentaire