Famille Thomé

Famille ThoméTHOME. Cette honorable famille remonte fort loin dans les annales de Romans-sur-Isère. Elle a fourni des magistrats distingués et de bons citoyens. Sa monographie exigerait des développements, qui ne peuvent trouver place ici. Nous sommes donc obligé de nous borner à citer les personnages suivants :

La famille Thomé se divisa en plusieurs branches, qui s’implantèrent à Paris, à Grenoble, dans le midi du Dauphiné et à Lyon, ou l’on trouve Romain Thomé, échevin, qui harangua, le 16 décembre 1600, Marie de Médicis, la nouvelle épouse de Henri IV; un lieutenant des maréchaux du Lyonnais, qui commanda la force armée pour l’exécution de Saint-Mars et de Thou, le 12 juillet 1642; Mathieu Thomé, trésorier de l’extraordinaire des guerres, né le 4 décembre 1710, mort le n novembre 1780, etc. (1).

Quant à la branche principale restée à Romans-sur-Isère, en voici un résumé très succinct :

– Philippe, notaire et procureur fiscal de la cour commune en 1493.

– Pierre, écuyer, marié le 3 juin 1499 à Catherine de Falatier, fille de François et de Catherine Artaud de Montauban, dont il eut : 1° Claude ; 2° Jean; 3° Pierre.

– Claude, docteur en droit, juge royal en 1509, ll fut chargé de haranguer François Ier à son arrivée à Romans-sur-Isère en 1533, ll vendit sa charge à Antoine Guérin et devint conseiller au parlement de Chambéry. Il testa en 1582, laissant de Louise Chastaing de la Sizeranne une fille, nommée Barbe, qui fut mariée à Joseph de Ventes.

– Michel, seigneur de Sablières et coseigneur de Barcelonne, docteur en droit, procureur du roi à Romans-sur-Isère en 1560. Il montra beaucoup de fermeté pendant les guerres de religion et passa au mème titre au baillage de Saint-Marceilin. Il fut marié à Barbe Plomer.

La famille Thomé a fourni les magistrats suivants, qui furent conseillers au parlement de Grenoble :

– Michel, qui précède, par lettres royales du 30 novembre 1569.

– Romain, seigneur de la Sablière, du 7 octobre 1595, mort en 1602.

– Pierre, du 17 décembre 1646: il avait été trésorier de France en 1629, et marié à Suzanne Truffel ; il mourut le 15 mars 1653.

– Jérome, sieur de la Carré, du 10 mars 1659; il s’était marié le 14 octobre 1639 à Marguerite Silvestre, dont il se sépara en 1673, et décéda le 7 mai 1675 au Laris.

– Laurent, frère du précèdent, sieur de Chavaix, du 30 janvier 1676, auparavant juge royal de Romans-sur-Isère; marié à Antoinette de Pourroy, mort le 18 juin 1684.

– Joachim, fils de Laurent, sieur de Saint-Christophe, du 11 avril 1720, honoraire en 1740.

– Jean-Antoine, avocat, fut recteur de l’hôpital général, puis juge au tribunal du district en 1791 et mourut le 15 septembre 1796. Il avait épousé, en 1778, Florence Lambert.

M. Paul Thomé, licencié en droit, inscrit au barreau de Valence, fils de feu Joseph-Régis, notaire à Bourg-de-Péage, et d’Augustine-Adèle Maisonneuve, était, en 1887, le seul représentant de la branche de Romans-sur-Isère.

Armoiries

D’azur, à une tête de cerf coupée d’or.

(1) L’abbé Pernetti. Les Lyonnois dignes dc mémoire, T. n, p. 62. – Breghot du Lut ct Péricaud aîné. Biographie lyonnaise, p, 295

Sources : Archives municipales de Romans-sur-Isère – Ulysse Chevalier, Armorial historique de Romans, 1887

Attention : L’Armorial historique de Romans de Ulysse Chevalier est une formidable source pour les recherches mais il contient énormément d’erreurs, principalement dans les dates. Je les corrige au fur et à mesure que je les trouve…

29 Comments on "Famille Thomé"

Rétrolien | RSS Feed

  1. Je descends de François de Fallatier et Catherine Artaud de Montauban, via les Thomé et les Bravais : je suis largué sur les dates entre les arbres de geneanet et votre date de mariage en 1499.
    A-t-on des pistes pour les ancêtres de François de Fallatier et Catherine Artaud de Montauban ? Je pensais à Claude Artaud de Montauban et Anne de Chaponay d’une famille de notables lyonnais (qui a un ancêtre en 1483 Jean Palmier premier président du parlement de Grenoble où l’on retrouve par la suite deux Thomé), conforme aux liens des Thomé de Romans avec Lyon et Grenoble.

    Avec mes sentiments les meilleurs.
    Bernard REYNAUD de Beynost

  2. Jean-Yves dit :

    Bonjour Odile,

    Sur les pages suivantes, vous avez la généalogie de Marie Thomé x Henri Paul Renaud sur 7 générations :

    http://gw0.geneanet.org/bernardchabot?p=marie+anne&n=thome
    http://gw0.geneanet.org/bastienjacquet?p=marie+anne&n=thome

    Je vous conseille de contacter les personnes qui ont publié ces généalogies (cliquer sur « Contact » en haut à gauche des pages).

    Cordialement,
    Jean-Yves

  3. LEBLON dit :

    Bonjour Jean Yves,
    Merci beaucoup de votre attention. Ma Grand-Mère était native de l’Ile Maurice.

  4. Jean-Yves dit :

    Si votre grand-mère était native de Romans, vous pouvez consulter les registes d’état civil sur le site des archives municipales et remonter facilement l’ascendance : http://www.archives-ville-romans.fr/Genealogie

    Cordialement,
    Jean-Yves

  5. LEBLON dit :

    Ma Grand-Mère est une Marie Thomé, elle vivait à l’Ile Maurice. Elle s’est marié avec Henri Paul Renaud. Marie a émigré avec son mari à Madagascar en 1926 Comment puis-je retrouver leur généalogie ascendante.
    Je remercie d’avance qui pourra me mettre sur une piste.

  6. feuxeu dit :

    Il existe un lieu-dit Thomé à Charpey (26) à 13 km de Romans.

  7. de Rémond du Chélas Vincent dit :

    Quelqu’un pourrait-il me dire quel est le lien entre Madeleine Thomé, fille de Jean Thomé drapier consul de Romans en 1549 et de Madeleine Treynat , qui épousa Jacques Reymond-Merlin en 1598 (dont je suis issu) et Barbe Thomé née en 1586 et qui épousa le même Jacques en seconde noce au début des années 1600?
    Merci d’avance

  8. Dominique Thomé dit :

    Merci pour la lecture de mon message. En fait ma famille est originaire très probablement de Romans (26) puisqu’il y a dans cette ville une maison de style renaissance avec les armoiries de ma famille (tete de cerf). C’est un pharmacien
    qui en est le propriétaire (version datant de 10 ans…)En fait mon GP Georges Thomé(mort en 14,bataille de la Marne) est né dans la Loire .avant la guerre de 14
    il a travaillé en Belgique à Tubize comme ingénieur (il sortait de Supelec)
    Il a vécu donc enfant surtout dans la région Rhone alpes puis au Tonkin.
    Bien à vous.

  9. Jean-Yves dit :

    Merci beaucoup pour ces informations très intéressantes !

    Vous l’avez peut-être vu, je fais des recherches sur les poilus de Romans : http://www.romanshistorique.fr/romans-sur-isere-les-poilus-de-la-guerre-1914-1918 (j’ai bien avancé mais je n’ai pas pris le temps de mettre à jour ces pages depuis quelques mois).

    Je ne trouve pas de Thomé natif de Romans et mort en 14-18 (Mort pour la France). D’où vient votre grand-père (et quel est son prénom) ?

    Bien cordialement,
    Jean-Yves Baxter

  10. dominique thomé dit :

    Je suis Dominique Thomé mais je ne me suis pas présenté dans le dernier message.

Publier un commentaire