Famille Thomé

Famille ThoméTHOME. Cette honorable famille remonte fort loin dans les annales de Romans-sur-Isère. Elle a fourni des magistrats distingués et de bons citoyens. Sa monographie exigerait des développements, qui ne peuvent trouver place ici. Nous sommes donc obligé de nous borner à citer les personnages suivants :

La famille Thomé se divisa en plusieurs branches, qui s’implantèrent à Paris, à Grenoble, dans le midi du Dauphiné et à Lyon, ou l’on trouve Romain Thomé, échevin, qui harangua, le 16 décembre 1600, Marie de Médicis, la nouvelle épouse de Henri IV; un lieutenant des maréchaux du Lyonnais, qui commanda la force armée pour l’exécution de Saint-Mars et de Thou, le 12 juillet 1642; Mathieu Thomé, trésorier de l’extraordinaire des guerres, né le 4 décembre 1710, mort le n novembre 1780, etc. (1).

Quant à la branche principale restée à Romans-sur-Isère, en voici un résumé très succinct :

– Philippe, notaire et procureur fiscal de la cour commune en 1493.

– Pierre, écuyer, marié le 3 juin 1499 à Catherine de Falatier, fille de François et de Catherine Artaud de Montauban, dont il eut : 1° Claude ; 2° Jean; 3° Pierre.

– Claude, docteur en droit, juge royal en 1509, ll fut chargé de haranguer François Ier à son arrivée à Romans-sur-Isère en 1533, ll vendit sa charge à Antoine Guérin et devint conseiller au parlement de Chambéry. Il testa en 1582, laissant de Louise Chastaing de la Sizeranne une fille, nommée Barbe, qui fut mariée à Joseph de Ventes.

– Michel, seigneur de Sablières et coseigneur de Barcelonne, docteur en droit, procureur du roi à Romans-sur-Isère en 1560. Il montra beaucoup de fermeté pendant les guerres de religion et passa au mème titre au baillage de Saint-Marceilin. Il fut marié à Barbe Plomer.

La famille Thomé a fourni les magistrats suivants, qui furent conseillers au parlement de Grenoble :

– Michel, qui précède, par lettres royales du 30 novembre 1569.

– Romain, seigneur de la Sablière, du 7 octobre 1595, mort en 1602.

– Pierre, du 17 décembre 1646: il avait été trésorier de France en 1629, et marié à Suzanne Truffel ; il mourut le 15 mars 1653.

– Jérome, sieur de la Carré, du 10 mars 1659; il s’était marié le 14 octobre 1639 à Marguerite Silvestre, dont il se sépara en 1673, et décéda le 7 mai 1675 au Laris.

– Laurent, frère du précèdent, sieur de Chavaix, du 30 janvier 1676, auparavant juge royal de Romans-sur-Isère; marié à Antoinette de Pourroy, mort le 18 juin 1684.

– Joachim, fils de Laurent, sieur de Saint-Christophe, du 11 avril 1720, honoraire en 1740.

– Jean-Antoine, avocat, fut recteur de l’hôpital général, puis juge au tribunal du district en 1791 et mourut le 15 septembre 1796. Il avait épousé, en 1778, Florence Lambert.

M. Paul Thomé, licencié en droit, inscrit au barreau de Valence, fils de feu Joseph-Régis, notaire à Bourg-de-Péage, et d’Augustine-Adèle Maisonneuve, était, en 1887, le seul représentant de la branche de Romans-sur-Isère.

Armoiries

D’azur, à une tête de cerf coupée d’or.

(1) L’abbé Pernetti. Les Lyonnois dignes dc mémoire, T. n, p. 62. – Breghot du Lut ct Péricaud aîné. Biographie lyonnaise, p, 295

Sources : Archives municipales de Romans-sur-Isère – Ulysse Chevalier, Armorial historique de Romans, 1887

Attention : L’Armorial historique de Romans de Ulysse Chevalier est une formidable source pour les recherches mais il contient énormément d’erreurs, principalement dans les dates. Je les corrige au fur et à mesure que je les trouve…

29 Comments on "Famille Thomé"

Rétrolien | RSS Feed

  1. thomé dit :

    Chers amis ,
    Gabrielle Thomé ( née d’Oriane de Gayardon de Fenoyl et de Paul Thomé ) a effectivement vecu au Tonkin jusqu’au début du 20éme siècle.Son père, après les eaux et forèts de Nancy, a exercé plusieurs postes importants dans son domaine ,surtout donc en Indochine ou il a exploité des plantations d’arbres à caoutchouc.Pour les études de ses enfants il est revenu en métropole en 1903
    environ.Cette Gabrielle Thomé(soeur de mon gp Thomé mort à la guerre de 14 )est restée célibataire, Elle a vécu longtemps à Versailles
    avec sa mère paralysée.Sa mère est morte au début des années 50 et elle mème à la fin des années 50.
    Salutations distinguées.

  2. DODET dit :

    Bonjour,
    Très intéressé par ce patronyme…. car j’ai un testament en date du 07/03/1713 de Pierre ROBIN fils de feu Jean dit RIOLON qui teste en faveur de son frère Antoine et d’une tante Louise GAGOU-THOPET sa tante maternelle, avant de partir porter les armes pour le service de SM Cie de Sr François THOME capitaine au régiment de Baugy (Bougy)
    Je cherche tout renseignements sur ce Pierre Robin ….. et notamment si on a connaissance de son retour (il est originaire de Crépol dans la Drome des collines)
    mon adresse mail : gdodet@yahoo.fr
    D’avance merci si quelqu’un à une bribe d’info
    Cordialement
    Gilles DODET

  3. Jean-Yves dit :

    Bonjour,

    Merci beaucoup pour ces précisions. Mes sources principales pour les biographies que je publie sont :

    – Armorial Historique de Romans, Ulysse Chevalier, 1887
    – Dictionnaire Biographique de la Drôme, Justin Brun-Durand, 1836

    Je n’ai malheureusement pas le temps de faire des recherches généalogiques complémentaires.

    Si vous souhaitez que j’apporte des corrections et des ajouts à cette biographie, n’hésitez pas à m’envoyer les infos dont vous disposez.

    Bien cordialement,
    Jean-Yves Baxter

  4. Amaury Thomé dit :

    Monsieur,

    Je vous remercie de votre article concernant ma famille mais je tiens à vous signaler que les branches thomé de Charaix et Thomé de Maisonneuve se sont séparées au XIXe siècle et ont pour ancetre commun Jean Antoine Thomé qui épouse Florence Lambert. En effet, mon arrère arrière grand père Thomé decida de reprendre le nom de Charaix fin XIXe en reprenant le nom de la seigneurie achtée par Laurent Thomé (que vous citez plus haut ).
    Ainsi, la famille Thomé de Charaix est donc originaire de Romans sur Isère (nous portons à juste titre les armes des Thomé ).
    Cependant, il me manque certains papiers de famille; pourriez vous me redirigez vers vos sources?
    Je vous prie de recevoir mas salutations distinguées.

    Amaury Thomé

  5. Jean-Yves dit :

    Bonjour,

    La famille Thomé de Charaix n’est pas originaire de Romans-sur-Isère et je n’ai malheureusement pas d’information à son sujet.

    Avez-vous fait une recherche sur Internet ? Il y a une Gabrielle Thomé de Charaix ici mais je ne sais pas si il s’agit de celle que vous cherchez : http://gw0.geneanet.org/index.php3?b=domiri&lang=fr;p=gabrielle;n=thome+de+charaix

  6. Pauline Ségalat dit :

    Bonjour, je suis étudiante en Histoire et je travaille sur l’Indochine. J’aurais voulu avoir des renseignements sur gabrielle Thome de Charaix qui y a vécu et écrit au début du siècle.
    En vous remerciant,

  7. Jean-Yves dit :

    Cette branche n’est pas de Romans-sur-Isère mais en cherchant rapidement, on trouve par exemple dans le Bulletin d’archéologie et de statistique de la Drôme, vol.4, 1869 :

    Le 5 mai 1684, Charles de Beaumont d’Autichamp, seigneur de Miribel, vendit à Laurent de Thomé, seigneur de Charaix, la seigneurie et juridiction haute, moyenne et basse de Saint-Christophe du Bois, séparée de la terre de Miribel, selon les limites des cadastres et autres actes intervenus entre les communautés de Saint-Sévère et dudit Saint-Christophe, pour 5,100 livres.

    Bien cordialement.

  8. Paul thomé dit :

    bonjour,

    merci beaucoup pour ce petit rappel concernant mes ancêtres; je suis sûr qu’ils sont ici de ce beau pays du Dauphiné mais j aimerai avoir plus de renseignements concernant leur rôle dans la ville et les différents rôles qu’ils ont eu au travers des âges. serait il possible d’avoir une monographie complète à ce sujet?
    Il y a plusieurs branches comme vous le dites si bien; je suis issu de la branche dite de Charaix (je ne sais pas si cela vous évoque quelque chose) qui je pense vient de Lyon
    merci par avance
    merci beaucoup

  9. thomé dit :

    Mon arriére grandmére c’est une mademoiselle Annaé Thomé,iis sont venue immigré à ile Maurice.Donc ma grandmére est née.Alors je récherche ma famille en France.

  10. Jean Delhomme dit :

    je recherche la trace d’un Docteur Thomé ayant exercé en afrique,(bantoous , pigmés)…. et à Anneyron (26)

Publier un commentaire