Par 12 novembre 2016 0 Commentaire Lire →

La rue Jeanne d’Arc

La rue Jeanne d'ArcLa majorité des nombreuses villes françaises ayant donné le nom de Jeanne d’Arc à une de leurs rues ne possèdent aucun lien historique avec la pucelle d’Orléans.

A Romans, les archives municipales conservent une sorte de petit trésor : une ballade composée en 1429 et mentionnant les hauts faits de Jeanne d’Arc. Cette ballade a été copiée au dos d’un feuillet d’une pièce de procédure du Conseil Delphinal datée de l’année 1428 et octroyant à Pierre Cudrifin, horloger de Fribourg (Suisse), des lettres pour contraindre la ville de Romans à lui payer 500 florins pour ses travaux sur le mécanisme d’horlogerie de la tour Jacquemart.

En voici la première strophe : “Arrière Anglais, tournez arrière ! / Votre sort ci ne règne plus. / Pensez donc traîner vos bannières / Que bons Français ont rué jus / Par le vouloir du roi Jésus / Et Jeanne, la douce pucelle. / De quoi vous êtes confondus / Dont c’est pour vous dure nouvelle.”

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2016/11/12/arriere-anglais-tournez-arriere

Publié dans: Lieux, Moyen-Age

Publier un commentaire