La rue Saint-Just

La rue Saint-JustEn l’an 1349, le dauphin Humbert II avait fondé au profit de sa mère, Béatrix de Hongrie, une abbaye cistercienne sous le vocable de Notre-Dame des Anges à Saint-Just en Royans, aujourd’hui Saint-Just-de-Claix. Dans l’usage collectif, cette abbaye prit le nom de la ville où elle était établie.

Après les guerres de religion, les religieuses fuient leur abbaye détruite par les protestants et se réfugient à Romans où elles établissent une nouvelle abbaye qui gardera le nom de Saint-Just, dans le quartier Saint-Nicolas, alors appelé Pailherey.

A la Révolution française, elles sont chassées de Romans et les bâtiments deviennent propriété de la ville. En 1804, les religieuses de la congrégation du Saint-Sacrement sont autorisées à s’installer dans une partie de ces locaux avant d’être chassées, à leur tour, par la loi de séparation des Eglises et de l’Etat, en 1905. Les bâtiments abriteront ensuite la gendarmerie et une école publique qui s’y trouve toujours.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2016/06/25/la-rue-saint-just-notre-dame-des-anges

Publier un commentaire