La rue Saint-Vallier

La rue Saint-VallierSituée à côté de l’actuelle place Ernest Gailly, la rue Saint-Vallier portait déjà ce nom dès le XIIè siècle.

Les maisons de cette rue appartenaient à la famille de Poitiers de la maison de Saint-Vallier d’où seront issus plusieurs personnages historiques parmi lesquels Diane de Poitiers, comtesse de Saint-Vallier et duchesse de Valentinois, qui fut pendant plus de vingt ans la favorite du roi Henri II de France.

En 1488, pour se décharger d’une rente de 40 florins qu’elle devait aux Frères Mineurs (les religieux Cordeliers dont le couvent était situé sur l’actuelle place Jules Nadi), cette famille leur donna toutes les maisons qu’elle avait dans la rue.

En 1646, les religieuses de Sainte-Ursule, jugeant trop incommode le monastère qu’elles avaient fondé trente-trois ans plus tôt sur les bords de l’Isère, derrière la collégiale Saint-Barnard, achetèrent ces maisons pour y installer leur nouveau monastère.

A la Révolution Française, les maisons furent vendues à divers particuliers.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com

Sources : Archives municipales de Romans-sur-Isère.

Publier un commentaire