Les combattants romanais de la Guerre d’indépendance américaine, 1778-1783

Les combattants romanais de la Guerre d'indépendance américaine, 1778-1783La France est entrée dans la Guerre d’indépendance américaine (1775–1783) en 1778 et a activement participé à la victoire des Etats-Unis d’Amérique sur l’Angleterre.

Le 4 juillet 1776, les treize colonies de l’Empire britannique d’Amérique du Nord, qui donneront naissance aux Etats-Unis d’Amérique, déclarent leur union et leur indépendance. En septembre 1775, le Continental Congress commence à chercher de l’aide parmi les pouvoirs européens hostiles à l’Angleterre. Dès 1776, des armes et munitions sont envoyées par la France aux Etats-Unis. Le Traité d’alliance franco-américaine sera signé à l’hôtel de Crillon, à Paris, le 6 février 1778, et marquera l’entrée de la France dans la Guerre d’indépendance américaine sous les ordres de Jean-Baptiste Donatien de Vimeur, comte de Rochambeau.

Au plus fort de la guerre, le nombre de combattants français en Amérique est estimé à 12 000 hommes.

Parmi eux, des romanais.

Des recherches historiques et généalogiques permettent d’en identifier six avec certitude :

Joseph François Achard, né le 1er janvier 1755 à Romans, de Joseph Achard, travailleur, et de Dominique Blachon, baptisé le même jour en la paroisse Saint-Romain. Novice sur Le Souverain, navire engagé de septembre 1779 à janvier 1781, sous les ordres de M. le chevalier de Glandevès, capitaine de vaisseau, commandant, des escadres des comtes de Guichen et de Grasse, qui s’illustrèrent notamment lors de la bataille de la Martinique, le 17 avril 1780.

Joseph Benoît, né le 7 novembre 1758 à Romans, de Jacques Benoît, travailleur, et de Marie Anne Grégoire, baptisé le même jour en la paroisse Saint-Barnard. Entré au service le 13 octobre 1776. Grenadier au régiment de Touraine, sous les ordres du capitaine de Launay, qui partit le 12 avril 1780, sur la flotte du comte de Grasse, prit part au siège de Yorktown (28 septembre – 19 octobre 1781), en Virginie, puis contribua à la prise de Brimstone Hill, lors de la bataille de Saint-Kitts, le 26 janvier 1782.

Joseph Chodier, né le 17 mai 1759 à Romans, de Joseph Chodier, travailleur en bas, et de Catherine Burais, baptisé le 18 mai en la paroisse Saint-Barnard. Entré au service le 13 octobre 1776. Soldat au régiment de Touraine, compagnie de la Coste, sous les ordres du vicomte de Poudenx, qui partit le 12 avril 1780, sur la flotte du comte de Grasse, prit part au siège de Yorktown (28 septembre – 19 octobre 1781), en Virginie, puis contribua à la prise de Brimstone Hill, lors de la bataille de Saint-Kitts, le 26 janvier 1782. Rengagé pour 4 ans, le 23 novembre 1783.

Claude Etienne Jourdan, baptisé le 3 août 1756 en la paroisse Saint-Barnard de Romans, fils de feu Antoine Jourdan, marchand, et de Louise Corréard. Entré au service le 12 janvier 1776. Grenadier au régiment de Gâtinais (puis régiment Royal-Auvergne), sous les ordres du marquis de Rostaing, qui prit une part glorieuse au siège de Yorktown (28 septembre – 19 octobre 1781), en Virginie, et à la capitulation de Lord Charles Cornwallis. Congédié le 13 mai 1783.

Jean Pierre Massot, né le 13 juin 1757 à Romans, de Jean Massot, travailleur, et de Claire Ollier, baptisé le 14 juin en la paroisse Saint-Barnard. Entré au service le 09 octobre 1775. Grenadier au régiment de Touraine, sous les ordres du capitaine de Launay, qui partit le 12 avril 1780, sur la flotte du comte de Grasse, prit part au siège de Yorktown (28 septembre – 19 octobre 1781), en Virginie, puis contribua à la prise de Brimstone Hill, lors de la bataille de Saint-Kitts, le 26 janvier 1782. Congédié le 10 octobre 1783.

Pierre Joseph Peysson, né le 8 décembre 1757 à Romans, de Vincent Peysson, ouvrier en bas, et de Marie Anne Ferrand, baptisé 9 décembre en la paroisse Saint-Nicolas. Entré au service le 11 octobre 1776. Soldat au régiment de Touraine, compagnie de Thorenc, sous les ordres du vicomte de Poudenx, qui partit le 12 avril 1780, sur la flotte du comte de Grasse, prit part au siège de Yorktown (28 septembre – 19 octobre 1781), en Virginie, puis contribua à la prise de Brimstone Hill, lors de la bataille de Saint-Kitts, le 26 janvier 1782.

Sources : Archives municipales de Romans-sur-Isère – GG 5, Registres paroissiaux, Saint-Romain, 1745-1761 – GG 17, Registres paroissiaux, Saint-Nicolas, 1751-1775 – GG 31, Registres paroissiaux, Saint-Barnard, 1748-1757 – GG 32, Registres paroissiaux, Saint-Barnard, 1758-1768 – Les combattants français de la guerre américaine 1778-1783, Ministère des Affaires étrangères, Paris, 1903 – Les Français en Amérique pendant la Guerre de l’indépendance des Etats-Unis 1777-1783, A. Sauton éditeur, Paris, 1872 – Illustration : Surrender of Lord Cornwallis, John Trumbull, 1817, Rotunda of the US Capitol, Washington D.C., USA

1 Comment on "Les combattants romanais de la Guerre d’indépendance américaine, 1778-1783"

Rétrolien | RSS Feed

  1. legerm dit :

    Il n’y a pas de grande histoire sans la participation de ces petits gens, ces anonymes qui ont participé à façonner notre passé sur lequel repose notre avenir
    Merci, et encore bravo pour votre travail
    Legerm

Publier un commentaire