Programme de restauration du Grand Voyage et du calvaire des Récollets

Programme de restauration du Grand Voyage et du calvaire des RécolletsSuite à la délibération municipale du 24 septembre 2010, le programme de restauration des stations IV, V, VIII, XV et XX du Grand Voyage avance.

Le journal Romans Magazine daté du mois d’avril 2011 nous apprend qu’une opération d’un montant de 75 000 € (financé à hauteur de 50 000 € par des subventions de la Direction régionale des affaires culturelles, de la Région et du Département) sera entreprise, vraisemblablement à la fin de l’été. Elle portera sur les stations IV, V, VIII, XV et XX.

“Une opération délicate, ces stations étant situées à la fois sur la voirie et contre des propriétés privées, d’où la nécessité d’une réflexion, en parallèle, sur l’aménagement des abords,” précise Eric Olivier-Drure, en charge du patrimoine au sein de la Direction des affaires culturelles.

Le calvaire des Récollets, dont certaines stations ont été étayées l’été dernier, fera, quant à lui, l’objet d’une étude qui permettra d’établir un programme de restauration dans la perspective de la célébration, en 2016 (1), de son 500è anniversaire.

“L’idée, au delà d’une simple restauration, est de valoriser le site pour une ouverture au public. Une approche nouvelle et désormais systématique,” explique Emilie Jungo, adjointe au maire déléguée à la culture.

Bonnes nouvelles pour le patrimoine romanais !

(1) Souvenons-nous que c’est “Romans Historique” qui avait, en avril 2010, dénoncé l’erreur répandue depuis une trentaine d’années par les historiens locaux et selon laquelle le calvaire des Récollets aurait été fondé en 1515. J’avais alors démontré que sa fondation date de 1516 et je constate avec plaisir que la Ville de Romans-sur-Isère a pris note et rendu sa véritable histoire à ce lieu en communiquant sur la date correcte. A noter toutefois que le panneau apposé à l’entrée du Calvaire mentionne encore la date de 1515.

Publié dans: Actualité locale

Publier un commentaire