L’impasse Paulmier

L'impasse PaulmierJean Serve dit Paumier avait épousé Antoinette Thomé en premières noces, en 1560, et Marguerite Loyron en secondes noces, en 1562. Il eut une fille de chacun de ces mariages.

En 1579, il exerçait la charge de commandant de la ville de Romans sans l’autorisation du roi.

L’année suivante, lors du carnaval, une bande alla au logis de Paumier et après quelques reproches, un jeune homme lui donna un coup d’épieu au visage qui fut suivi de deux coups de pistolet et d’épées. Il s’en suivit un grand désordre pendant lequel les portes de la ville restèrent fermées. Ensuite, les romanais, d’accord avec la noblesse des environs, allèrent tuer les paysans “comme des pourceaux”.

La Cour déclara Jean Serve dit Paumier criminel de lèse-majesté et il fut condamné à la flétrissure de sa mémoire. Son corps devait être déterré et pendu par les pieds aux fourches patibulaires de la ville de Romans, et au cas où son corps ne pourrait être retrouvé, il serait exécuté en effigie.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2016/05/07/condamne-a-la-fletrissure-de-sa-memoire

Publier un commentaire