La rue Diodore Rahoult

Charles Diodore Rahoult est né le 2 décembre 1819 dans une famille de confiseurs grenoblois.

Artiste talentueux, il dessine et peint des scènes du monde qui l’entoure, principalement dans son Dauphiné natal. A la fin de l’été 1836, il séjourne à Romans et réalise une quarantaine de dessins représentant différentes vues de la ville. C’est ainsi que l’on peut voir l’église Saint-Barnard et son cloître, une partie des remparts et les portes Bistour, de Chapelier, de Clérieu, Jacquemart et Saint-Nicolas, la tour Jacquemart, le pont Vieux et le pont des Orphelines et plusieurs vues générales de la ville dessinées depuis la côte des Chapeliers et Bourg-de-Péage.

Il part ensuite à Paris pour suivre les cours du peintre Léon Cogniet, fait un séjour en Italie puis revient à Grenoble où il meurt, le 23 mars 1874. Avec les gravures d’Alexandre Debelle et Victor Cassien, de la même époque, les dessins de Diodore Rahoult nous permettent de voir le vieux Romans.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2017/05/13/peintre-et-illustrateur-dauphinois

Publier un commentaire