La rue Jean-Baptiste Dochier

La rue Jean-Baptiste DochierJean-Baptiste Dochier est né à Romans, le 2 décembre 1742, de Jean-Baptiste Dochier, procureur, et d’Anne Fayolle.

Reçu avocat au parlement de Paris en 1764 et au parlement de Grenoble deux ans plus tard, il s’établit ensuite dans sa ville natale dont il devient échevin, en 1768. A l’occasion d’un procès que les habitants de Romans soutenaient contre le chapitre de Saint-Barnard, il effectue des recherches dans les archives de la Chambre des comptes du Dauphiné, se passionne pour ce travail et commence à publier des ouvrages sur l’histoire de Romans et de la région.

Il est élu député en 1791 puis maire de Romans en 1805. Il démissionne trois ans plus tard et se consacre exclusivement aux recherches historiques. On lui doit, en particulier, des “Mémoires sur la ville de Romans”, en 1812, et un “Essai historique sur le monastère et le chapitre de Saint-Barnard de la ville de Romans”, en 1817.

Il meurt à Romans, dans sa maison de la rue des Clercs, le 28 décembre 1828.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2016/10/22/avocat-maire-depute-et-historien

Publié dans: 18è siècle, 19è siècle, Lieux

Publier un commentaire