La rue Victor Boiron

Victor Boiron est né le 13 octobre 1897, à Ambérieu-en-Bugey (Ain), de Ferdinand Boiron, natif de Lyon et chef de section au chemin de fer, et Augusta Emma Bertholet. La famille de son père est entièrement originaire de l’Ardèche et celle de sa mère, de la Drôme et de l’Isère.

Il entre en Résistance dès le début de la Seconde guerre mondiale et suite à la manifestation des romanais contre le STO en gare de Romans, il est arrêté. Dans la soirée du 28 août 1944, en revenant d’une mission importante avec un autre résistant surnommé “Paquebot”, près de La Baume-d’Hostun, ils sont pris sous le feu d’une automitrailleuse allemande. Un mois plus tard, le corps de Victor Boiron est transféré dans le cimetière de Romans. Sa tombe y est toujours visible, surmontée d’un fier buste en haut-relief réalisé par le sculpteur Gaston Dintrat.

Le 4 novembre 1944, le Conseil municipal de Romans décide que la rue Guynemer portera désormais le nom de Victor Boiron.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2017/03/04/un-grand-resistant

Publié dans: 19è siècle, 20è siècle, Lieux

Publier un commentaire