Le château Henry

La famille Premier-Henry, célèbre pour sa production d’absinthe, a aussi laissé deux remarquables bâtiments : le château Premier, aujourd’hui lycée Saint-Maurice, et le château Henry, à l’entrée du chemin des Boeufs.

À la fin du XIXè siècle, grâce à leur fortune, Louis-Philippe Premier et Charles Henry font construire deux somptueux châteaux, témoignages de leur immense réussite industrielle et de leur statut social supérieur. L’absinthe rend fous ceux qui la boivent et riches ceux qui la vendent !

En 1915, la fabrication de l’absinthe fut interdite en France et les petits-fils de Louis-Philippe Premier, Louis Premier et Marcel Henry se reconvertirent dans la fabrication de boissons anisées. Finalement, la maison Premier ferme définitivement à la fin des années 1950. Les héritiers Henry resteront propriétaires du “château” jusqu’au début des années 1980.

Aujourd’hui appelé “Résidence Charlotte Chaze”, ce bâtiment abrite des services sociaux de la Ville de Romans.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2017/07/29/l-absinthe-rend-fou-ou-riche

Publier un commentaire