Par 28 novembre 2015 0 Commentaire Lire →

Le clos des Capucins

Le clos des CapucinsAu-dessus de la côte des Chapeliers, le clos des Capucins nous rappelle qu’un couvent de franciscains était établi à Romans pendant près de deux cents ans. Ils étaient ainsi nommés à cause du “capuce” ou capuchon dont ils se couvraient la tête.

C’est à la demande des romanais que des Frères mineurs capucins vinrent s’installer dans la ville et le jour de la Toussaint de l’an 1609, ils plantèrent la croix en signe de prise de possession d’un terrain spacieux, au pied des remparts, sur l’emplacement de l’ancienne citadelle.

Le premier gardien, c’est ainsi qu’on appelle le Supérieur d’un couvent de religieux de l’Ordre franciscain, fut le Vénérable Père Joseph de Dreux, élu en 1612, après avoir passé trois ans à faire bâtir le couvent.

A la Révolution française, les Capucins de Romans, qui étaient au nombre de dix, furent invités à quitter la ville et leurs biens mobiliers et immobiliers furent vendus. Un des acquéreurs fit démolir l’église et un autre fit abattre la belle allée de tilleuls.

Le bâtiment principal existe toujours et a été divisé en plusieurs petites propriétés.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/

Publier un commentaire