Le Dauphiné Libéré, 4 mai 2013 : “Des sets de table originaux et bien documentés”

Le Dauphiné Libéré, 4 mai 2013 : "Des sets de table originaux et bien documentés"Le Dauphiné Libéré, 4 mai 2013

Des sets de table originaux et bien documentés

Dans le cadre du dispositif de la réussite éducative, Chantal Maisonnas et Guillaume Bach ont animé pendant les vacances, un atelier réalisé en collaboration avec la Jeune chambre économique de Romans pour les enfants du quartier de la Monnaie.

Ils ont en effet, réalisé des sets de table, financés par des sponsors et distribués gratuitement aux restaurateurs de la cité de Jacquemart. Leur objectif ? Susciter la curiosité des touristes en leur proposant de découvrir des promenades thématiques dans Romans.

Quatre thèmes sont ainsi proposés : le patrimoine religieux, les noms de rues, Romans noir et le set à boire. C’est sur ce dernier sujet que les jeunes Fatma-Nur, Kenza, Aya, Emine, Mounia, Issam et Hamza ont travaillé. Leur mission : réaliser des photographies et des vidéos pour le compte du site www.seta-voir.fr, rubrique « Set à boirre”

Ils ont particulièrement axé leur travail sur les sites de la fontaine des Cordeliers, du pont Vieux et du cygne de Romans, la tour Jacquemart avec vue sur la ville de Romans depuis le sommet.

Aidés d’un historien

Pour cet atelier, les enfants ont été épaulés pour les commentaires, par l’historien Jean-Yves Baxter, pour la mise en images, par Thomas Huriez, gérant de Modétic, et ont été récompensés par l’élue Latifa Chay qui leur a offert des “Cartes Pop”.

Publié dans: Revue de presse

2 Comments on "Le Dauphiné Libéré, 4 mai 2013 : “Des sets de table originaux et bien documentés”"

Rétrolien | RSS Feed

  1. Jean-Yves Baxter dit :

    Bonjour,
    Je crois qu’il en reste à l’office de tourisme de Romans.
    Cordialement.

  2. Ramond-Mollet dit :

    Bonjour,
    J’ai un époux originaire de la Picardie
    Beaucoup d’amis et membres de la famille descendent visiter Romans-sur-Isère
    Tous me réclame un set de table ou l’on trouve à chaque halte dans beaucoup de villes de France.
    Pourquoi à Romans-sur-Isère cela reste introuvable ???
    Merci de votre réponse .
    Cordialement
    Cl. Ramond-Mollet

Publier un commentaire