L’Impartial, 24 juillet 2014 : Un “parchemin” de 1934

L'Impartial, 24 juillet 2014 : Un "parchemin" de 1934L’Impartial, 24 juillet 2014

Découverte exceptionnelle dans le Monument aux Morts

Un “parchemin” de 1934 !

Il a été retrouvé grâce à un article de L’Impartial paru à l’époque et exhumé par le généalogiste Jean-Yves Baxter, passionné d’histoire locale.

Quatre-vingts ans plus tard, un article de L’Impartial peut encore faire parler de lui ! Cela n’étonnera pas nos plus fidèles lecteurs…

En l’occurrence, il s’agit d’une information parue dans notre numéro du jeudi 14 juin 1934, par laquelle nous apprenons que le monument aux morts du Champ de Mars, inauguré ce jour-là, renferme une liste des noms de “522 enfants de Romans” tués pendant la guerre de 1914-1918. Ce n’est pas un lecteur comme les autres qui a débusqué cette nouvelle mais le généalogiste Jean-Yves Baxter, passionné d’histoire locale et auteur du “Dictionnaire biographique des Romanais morts pour la France“.

Un tel renseignement, qui était tombé dans l’oubli depuis longtemps, a suscité la curiosité de la mairie et des associations patriotiques. Ainsi, ce mercredi matin 23 juillet, le reliquaire du Monument aux Morts où se trouvait le fameux “parchemin” a été ouvert en présence du maire, Marie-Hélène Thoraval, des élus, du colonel Moreau, président du Comité d’entente des anciens combattants et victimes de guerre et, bien sûr, de Jean-Yves Baxter. Notre article de 1934 mentionnait bien l’existence d’un “parchemin” sur lequel étaient les 522 noms mais on peut en douter car de ce registre en très mauvais état, ne subsistait que la couverture. Selon Eric Olivier-Drure, responsable de la mission patrimoine à la mairie, il s’agissait plus probablement de papier qui n’a pas survécu au temps qui passe.

Quoi qu’il en soit, la précieuse relique a rejoint les Archives municipales. Le dictionnaire Baxter recensant au total plus de 800 noms, la liste de 1934 était donc incomplète, au même titre que la plaque de l’hôtel de ville d’ailleurs. C’est pourquoi, pour les commémorations du 11 novembre prochain (centenaire), la Ville et le Comité d’entente souhaitent déposer une nouvelle liste des Morts pour la France mise à jour… que l’on redécouvrira peut-être dans 80 ans grâce à cet article !

Jean-Marc Collavet

Cliquez ici pour en savoir plus sur les recherches qui ont abouti à cette découverte.

Publié dans: Revue de presse

Publier un commentaire