Le monastère de Sainte-Claire

Au milieu du XIVè siècle, Romans était encore dans ses premiers remparts et tout ce qui se trouvait à l’est de l’actuelle côte des Cordeliers était en dehors de la ville. Entre l’actuelle place Jules Nadi, alors occupée par le couvent des Cordeliers, et l’actuel Musée de la chaussure, alors occupé par des champs, se trouvait une demeure des seigneurs de Claveyson.

En 1667, sur cet emplacement, Charles de Lionne, abbé de Leissens, fit construire une immense résidence appelée “Hôtel des Allées” et dans laquelle il disposait d’une remarquable et considérable collection d’objets d’arts parmi lesquels les “Tentures de la Passion du Christ” que l’on peut voir aujourd’hui dans la chapelle du Saint-Sacrement de la collégiale Saint-Barnard.

Charles de Lionne mourut ruiné en 1701 et sa propriété passa entre les mains de quelques familles jusqu’en 1834, date à laquelle les religieuses de Sainte-Claire achetèrent cet hôtel pour y abriter leur monastère. Elles y sont encore aujourd’hui.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2017/07/22/le-monastere-de-sainte-claire-l-hotel-des-allees

Publier un commentaire