La côte Montolivet

En 1516, un marchand dénommé Romanet Boffin fonda un chemin de croix à Romans. Il érigea plusieurs chapelles dans les rues de la ville et certaines d’entre elles prirent le nom de la station du chemin de croix présente.

C’est ainsi que la côte Montolivet fait référence au Mont des Oliviers, colline située à l’est de Jérusalem. Aujourd’hui, nous y trouvons la station IV dite “La prière de Jésus au jardin des oliviers” et la station V dite “Jésus est capturé par les romains”.

Après avoir été située au Montolivet, cette dernière station fut ensuite placée dans la cour de l’hôpital de la Charité, à côté de la porte de l’église, puis dans la rue Saint-Jean-de-Dieu aujourd’hui disparue, puis rétablie au Montolivet.

La station III dite “Le Mont des Oliviers” était primitivement au Montolivet, sous le cimetière de Saint-Romain, mais elle fut déplacée en bas de la côte des Chapeliers où elle est encore aujourd’hui, contre la Maison de la Nature et de l’Environnement.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2017/08/05/la-cote-montolivet-le-mont-des-oliviers

Publier un commentaire