Restauration et réhabilitation de la chapelle de l’ancien hôpital

Restauration et réhabilitation de la chapelle de l'ancien hôpitalDans le journal Drôme Hebdo daté du 26 novembre 2009, on peut lire un article intitulé Les vitraux de la chapelle de l’ancien hôpital protégés :

Il y a sans doute longtemps que des personnes n’étaient point venues bichonner la chapelle de l’ancien hôpital. Habituellement, elle sert d’espace de stockage ou de dépotoir pour certaines associations. Cette fois-ci, on était venu en nombre pour elle et plus particulièrement ses vitraux. En effet, pendant trois jours, les ateliers de restauration de vitraux Thomas (Valence) et les agents municipaux ont déposé ces joyaux de la fin du XIXè siècle en conservation. Autrement dit, les derniers morceaux encore en place ont été démontés, posés sur des panneaux et stockés à l’abri du temps et de dégradations éventuelles. En attendant leur restauration et le devenir de l’édifice.

D’après mes sources personnelles, la chapelle de l’ancien hôpital sera utilisée pour aménager un espace culturel attaché à la future Cité de la Musique.

Voilà une bonne nouvelle !

Sources : Drôme Hebdo du 26 novembre 2009

Publié dans: Actualité locale

3 Comments on "Restauration et réhabilitation de la chapelle de l’ancien hôpital"

Rétrolien | RSS Feed

  1. Dans les journaux Drôme Hebdo et l’Hebdo de l’Ardèche – édition du 24-31 décembre 2009 – on retrouve en dernières pages un long article consacré à l’atelier « Thomas vitraux » de Valence, ou « l’art des vitraux de père en fils ». Dans les kiosques jusqu’au 6 janvier.

  2. Jean-Yves dit :

    Ca ne me rassure pas trop que personne ne soit informé de ce genre d’opération 🙁

  3. Bonjour,
    Merci d’avoir repris mon article, ça fait plaisir 😉

    Rassure-toi, même la presse n’était pas au courant. J’étais au premier étage de la maison des associations lundi matin et j’ai vu ce qu’il se tramait dans la chapelle… d’où cette photo légendée.
    C’est vrai, même pour nous, cela aurait pu faire un très beau reportage…

    A bientôt,
    Aurélien Tournier, du journal Drôme Hebdo

Publier un commentaire