Renaissance

La tour Jacquemart

La tour Jacquemart

Au XIVè siècle, les romanais, à l’instar des grandes villes de France, voulurent avoir une horloge publique et les consuls résolurent de faire élever la tour de la forteresse pour y placer un mécanisne d’horlogerie avec cadran et sonnerie. En conséquence, ils s’adressèrent à un habile artisan de Fribourg, en Suisse, Pierre Cudrifin, qui vint […]

22 mars 1562 : Les calvinistes mettent le feu au Calvaire des Récollets

22 mars 1562 : Les calvinistes mettent le feu au Calvaire des Récollets

22 mars 1562 – Les calvinistes, avant d’entrer au prêche, le jour des Rameaux, vont mettre le feu aux trois croix du Calvaire des Récollets de Romans-sur-Isère. La tradition rapporte qu’ils firent usage d’un feu “qui brûlait même la pierre”. Sources : Archives municipales de Romans-sur-Isère : sources diverses

L’atelier monétaire

L’atelier monétaire

Il n’y a pas eu à Romans-sur-Isère, à aucune époque, un hôtel des monnaies proprement dit, c’est-à-dire un édifice public spécialement affecté à la fabrication des monnaies. Chaque maître particulier, nommé pour une période très variable, plaçait son atelier dans un local convenable possédé ou loué par lui et qui probablement, à cause des dépenses […]

Le Grand Voyage

Le Grand Voyage

Les stations du Grand Voyage de Romans-sur-Isère portent un numéro d’ordre et offrent un tableau, reposant sur un autel ou une simple tablette, représentant un des épisodes de la Passion. Elles n’ont pas toutes la même forme ni les mêmes dimensions. Les unes sont des chapelles isolées, de trois à quatre mètres de façade sur […]

Le Calvaire des Récollets

Le Calvaire des Récollets

Nos ancêtres avaient placé le long des routes, sur presque tous les points culminants, des croix que, dans ces temps d’insécurité, les voyageurs invoquaient contre les dangers de toutes sortes auxquels ils étaient exposés. Cet usage était général et très ancien, l’érection des trois croix du Calvaire était relativement plus récente et moins répandue; elle […]

Famille Thomé

Famille Thomé

THOME. Cette honorable famille remonte fort loin dans les annales de Romans-sur-Isère. Elle a fourni des magistrats distingués et de bons citoyens. Sa monographie exigerait des développements, qui ne peuvent trouver place ici. Nous sommes donc obligé de nous borner à citer les personnages suivants : La famille Thomé se divisa en plusieurs branches, qui […]

Famille Reymond-Merlin

Famille Reymond-Merlin

REYMOND-MERLIN Jean, barbier, (barbitonsor), est porté sur le registre de la taille de 1367 pour une cote de 5 florins, en qualité d’habitant de la rue Naudin, aujourd’hui du Mouton. Il obtint du roi Charles VI, en mai 1381, des lettres de rémission pour un meurtre qu’il avait commis, près de Sarlat, sur la personne […]

Famille Odoard

Famille Odoard

ODOARD. Famille connue à Romans-sur-Isère dès le XIIIe siècle. – Julien faisait, en 1270, 2 deniers de cens pour une maison qu’il habitait à Romans-sur-Isère, vers la Porte de fer. – Bernard, dit le Vieux, en considération des grâces et services qu’il avait reçus du monastère de Vernaison, donna, par acte notarié du 5 juillet […]

Famille Gillier

Famille Gillier

GILLIER. Il existe une généalogie de la famille de Gillier, faite en 1631 et certifiée conforme aux titres originaux par les frères de Sainte-Marthe, André Duchesne et Pierre d’Hozier. C’est un magnifique manuscrit sur velin orné de nombreux blasons d’alliance coloriés, et dans lequel la branche des Gillier du Poitou occupe la première et la […]

Mystère des trois Doms, joué à Romans-sur-Isère en 1509

Mystère des trois Doms, joué à Romans-sur-Isère en 1509

Cette composition dramatique n’est point assurément un chef-d’oeuvre. Les lecteurs exclusivement soucieux des beautés littéraires, pourront se dispenser de l’ouvrir : leur curiosité ne serait pas satisfaite. Toutefois, s’il est vrai que l’histoire des littératures “n’est pas faite seulement pour fournir à l’admiration des hommes un choix de modèles, mais que ses monuments divers doivent […]