L’impasse Eugène Dumas

L'impasse Eugène DumasL’impasse Eugène Dumas est perpendiculaire au boulevard Régis Gignier et a ainsi été nommée en souvenir du fondateur du Parti ouvrier français à Romans, en 1891.

De 1882 à 1884, tous les syndicats de Romans ont disparu les uns après les autres. En 1887, le Groupe d’études sociales de Romans, aussi appelé Groupe socialiste-révolutionnaire, organise sa première manifestation publique à son siège social, rue du Mouton.

Le secrétaire, Eugène Dumas, est un jeune ouvrier en chaussures âgé de 29 ans. Le groupe se réunit ensuite jusqu’à trois fois par semaine au café Fournier, place Jacquemart.

Lors du passage du président de la République, Sadi Carnot, le 22 juillet 1888, une dizaine d’anarchistes apparaissent au balcon du café et troublent le passage du cortège présidentiel. Eugène Dumas désavoue publiquement cette manifestation et démissionne de son poste de secrétaire. En janvier 1891, il publie une “déclaration de principes du groupe des travailleurs socialistes de Romans” qui affirme la nécessité d’un parti politique distinct des partis bourgeois.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2016/04/09/fondateur-du-parti-ouvrier-francais-a-romans

Publier un commentaire