Par 15 novembre 2014 0 Commentaire Lire →

La côte Poids des Farines

La côte Poids des FarinesEn 1450, le futur roi de France Louis Xl donna aux consuls de Romans tout pouvoir sur les boulangers, la fabrication, la taxe et la vente du pain.

Dès lors, le conseil municipal décida d’établir un poids public auquel les meuniers devaient faire peser leurs grains et farines, en payant une taxe, pour éviter les fraudes qu’ils avaient coutume de commettre. Le chapitre de Saint-Barnard tenta de s’opposer à cette nouveauté mais Louise de Savoie, en l’absence de son fils le roi François Ier, fit confirmer l’établissement du poids public le 21 février 1524.

Cette maison, qui portait sur sa façade un écusson aux armes de la ville, fut bâtie en 1526 sur les fondations de la forteresse appelée “la Bastide” qui faisait anciennement partie des premiers remparts, c’est-à-dire au bas de l’actuelle côte Poids des Farines, qui était encore appelée “descente du Poids des Farines” sur le plan de Romans de 1821.

Le poids public devint inutilisé à partir de 1841 et la maison fut démolie en février 1883 pour adoucir la côte.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2014/11/15/la-municipalite-prend-le-controle-de-la-fabrication-du-pain

Sources : Archives municipales de Romans-sur-Isère.

Publier un commentaire