Par 5 septembre 2015 0 Commentaire Lire →

La rue Besson

La rue BessonPerpendiculaire à la rue Saint-Nicolas et à la rue des Cloîtriers, la rue Besson porte ce nom depuis au moins l’an 1770 en souvenir d’une famille notable de Romans qui y habitait.

Parmi les membres les plus influents de cette famille, nous pouvons citer Antoine Besson qui fut consul de la ville en 1481, Jean Besson qui fut aussi consul en 1540 et en 1553, Thevon Besson qui fut conseiller de la ville en 1553, Joseph-François Besson, qui fut greffier au parlement de Grenoble de 1559 à 1597, et Benoît Besson, qui fut receveur du grenier à sel de Romans en 1690.

Au début du XIXè siècle, la mémoire collective locale avait oublié l’origine du nom de cette rue et elle fut renommée “rue des Jumeaux”, traduction du mot patois “besson”. Lors du Conseil municipal du 29 septembre 1891, il fut remarqué que plusieurs noms de rues et places de la ville avaient besoin d’être rectifiés, soit parce qu’ils avaient été mal orthographiés, soit parce qu’ayant perdu de vue leur origine, on les avait fait dévier de leur signification première.

C’est ainsi que la rue Besson reprit son nom d’origine en souvenir de la famille qui donné deux consuls à la ville de Romans.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2015/09/05/ce-n-etait-pas-des-jumeaux

Sources : Archives municipales de Romans-sur-Isère.

Publier un commentaire