La rue Bistour

La rue BistourAu milieu du XIVè siècle, le mauvais état des remparts et la nécessité d’inclure des nouveaux quartiers dans les murs de la ville incitèrent à construire une nouvelle enceinte, plus grande que la première.

En prenant comme repères les noms de lieux actuels, à l’est, elle partait de l’Isère, remontait la rue des Remparts Saint-Nicolas jusqu’à la place Jean Jaurès en passant devant le Musée de la Chaussure, tournait vers l’ouest au sud de la place Jean Jaurès et du cours Pierre Didier, dans l’alignement de la rue des Remparts Jacquemart, descendait jusqu’au bas de la côte des Masses, puis tournait vers le sud jusqu’à la côte des Chapeliers pour rejoindre l’Isère qui formait un rempart naturel au sud.

Cette enceinte était percée de sept portes fortifiées et à l’angle des actuels boulevard Voltaire et place Jean Jaurès, il s’en trouvait une munie de deux tours. C’est pourquoi la rue qui prenait naissance à cet endroit prit le nom de “Bistour” pour “deux fois une tour”.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2017/01/14/la-rue-bistour-deux-fois-une-tour

Publié dans: Lieux, Moyen-Age

Publier un commentaire