La rue Merlin

Cette rue a été dénommée en souvenir de la famille Raymond-Merlin qui y possédait une maison.

La branche romanaise de cette famille remonte à Jean Raymond-Merlin, barbier habitant la rue Naudin (aujourd’hui rue du Mouton), en l’an 1367. Plus tard, en mai 1381, il obtint des lettres de rémission de la part du roi Charles VI pour un meurtre qu’il avait commis à Sarlat (Dordogne) sur la personne d’un marchand.

Dans la descendance romanaise de Jean Raymond-Merlin, nous trouvons de très nombreuses personnalités dont la plus célèbre est François Raymond-Merlin du Cheylas, condamné à mort par contumace pour avoir tué en duel, d’une manière déloyale un autre romanais, Jacques-Thomas-Lambert Suel-Béguin, capitaine dans la légion de Flandre, à quatre heures du matin, hors les murs de la ville, entre la porte Jacquemart et la porte Saint-Nicolas, le 18 juillet 1769. S’étant enfuit immédiatement en Savoie, il fut exécuté par effigie sur la place publique de Romans.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2017/03/11/une-tres-ancienne-famille-romanaise

Publier un commentaire