La rue des Remparts Saint-Nicolas

La rue des Remparts Saint-NicolasLa rue des Remparts Saint-Nicolas nous rappelle que jusqu’au XIXè siècle, la ville de Romans était entourée de hauts murs.

Pour une meilleure compréhension, la description suivante utilise les noms de lieux actuels.

La première enceinte, construite au XIIè siècle, s’avéra rapidement trop petite. La seconde enceinte, construite au XIVè siècle, était percée de sept portes fortifiées.

A l’est, elle partait de l’Isère, remontait la rue des Remparts Saint-Nicolas jusqu’à la place Jean Jaurès en passant devant le Musée de la Chaussure où il reste un vestige du rempart (voir photo), tournait vers l’ouest au sud de la place Jean Jaurès et du cours Pierre Didier, dans l’alignement de la rue des Remparts Jacquemart dont le nom garde aussi la mémoire de cette enceinte, descendait jusqu’au bas de la côte des Masses, puis tournait vers le sud jusqu’à la côte des Chapeliers pour rejoindre l’Isère qui formait un rempart naturel au sud de la ville.

La démolition de ce second rempart a commencé en 1832 et il n’en reste aujourd’hui que quelques vestiges.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com

Sources : Archives municipales de Romans-sur-Isère.

Publier un commentaire