Le Dauphiné Libéré, 21 août 2012 : “Les nombreuses vies de Jacquemart”

Le Dauphiné Libéré, 21 août 2012 : "Les nombreuses vies de Jacquemart"Le Dauphiné Libéré, 21 août 2012

Plongée dans les archives de la ville – L’emblême de la ville a été plusieurs fois restauré

Les nombreuses vies de Jacquemart

Alors que le bonhomme Jacquemart est en restauration depuis que sa tête s’est décrochée, Jean-Yves Baxter, un passionné d’histoire locale, a fouillé dans les archives de la ville pour reconstituer les différentes étapes de sa vie.

Car ce n’est pas la première fois que l’on descend le célèbre automate pour lui donner une nouvelle jeunesse. La presse locale, dont “Le Dauphiné libéré” mais aussi “Les Allobroges” ou “L’Impartial”, s’est fait l’écho de ses retours successifs après restauration, en 1949, 1967 et 1974.

D’où vient le nom du “bonhomme” ?

Voilà une question qui a de quoi diviser les historiens. La version communément admise veut que l’on considère que Jacquemart vient de “Jacques ” et “marteau”. C’est, en effet, ce qu’écrivait l’historien Ulysse Chevalier en 1900, expliquant que l’on donnait ce sobriquet, “aujourd’hui synonyme de niais et fort, au paysan parce qu’il accomplissait avec résignation toute espèce de corvée”. Mais, selon Jean-Yves Baxter, rien dans les recherches qu’il a menées dans les archives municipales ne prouve, pour l’instant, que c’est la version qu’il faut retenir.

Au cours d’un travail minitieux, il a cherché à remonter jusqu’aux origines du nom Jacquemart.

Delphine Tayac

A lire aussi sur le site du Dauphiné Libéré : http://www.ledauphine.com/drome/2012/08/21/les-nombreuses-vies-de-jacquemart

Recherches historiques associées :

Les retours du bonhomme Jacquemart
D’où vient le nom de “Jacquemart” ?

Publié dans: Revue de presse

Publier un commentaire