Le quartier de la Presle

Le quartier de la PresleAujourd’hui, l’urbanisation a fait son oeuvre et tout a été recouvert mais le quartier de la Presle est un vallon traversé par le torrent de la Savasse et sillonné par plusieurs cours d’eau.

A l’origine, on y trouvait donc des plantes vivant dans les milieux humides et la prêle, plante herbacée vivace qui devait s’y épanouir, a donné son nom à cette partie de la ville de Romans.

Dès le Moyen Âge, l’abondance de cours d’eau a donné une grande prospérité à ce quartier en y permettant l’exercice d’industries qui nécessitaient une force motrice : tanneries, mégisseries, teintureries, moulins, foulons, fabriques à tourner les métaux, etc. La Savasse pénétrait dans la ville par une ouverture percée dans le rempart et qu’on appelait la Brèche.

Ce quartier réputé salubre abritait aussi l’hôpital de la Charité, plus tard dénommé Hôtel Dieu. En effet, l’histoire a retenu qu’aucune épidémie n’y aurait jamais sévit.

Seules traces du passé encore visibles, quelques maisons de tanneurs avec leur fameux balcons sur lesquels on étendait les peaux.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2016/03/05/une-plante-des-milieux-humides

Publié dans: Lieux, Moyen-Age, Vie et Métiers

Publier un commentaire