Prix “Coup de Coeur” du Patrimoine Rhônalpin pour la restauration du Grand Voyage

Prix "Coup de Coeur" du Patrimoine Rhônalpin pour la restauration du Grand VoyageLa ville de Romans-sur-Isère a reçu le prix “Coup de Coeur” du Patrimoine Rhônalpin pour son projet de restauration de cinq des vingt et une stations du Grand Voyage. Ce prix sera officiellement remis à Lyon, le 27 juin prochain.

L’Impartial daté du 16 juin 2011 nous apprend ainsi que ce projet s’inscrit dans un programme pluri-annuel par lequel la ville consacre chaque année 45 000 € à la restauration de son patrimoine historique.

Mardi dernier, lors de sa visite au calvaire des Récollets en présence de Henri Bertholet, maire de Romans-sur-Isère, Emilie Jungo, adjointe à la culture, et Eric Olivier-Drure, directeur adjoint des affaires culturelles chargé du patrimoine, Eddie Gilles-Di Pierno, président du Patrimoine Rhônalpin, s’est enthousiasmé : “C’est rare un chemin de croix urbain comme celui-ci. C’est un lieu unique en Rhône-Alpes qui mérite d’être valorisé. Nous avons trouvé assez exemplaire de la part d’une commune qui connaît des difficultés économiques de ne pas tourner le dos à son patrimoine.”

A propos de l’étude, qui devrait coûter 20 000 €, pour définir un programme de restauration du calvaire des Récollets, Emilie Jungo a déclaré : “Cette étude permettra, pour la première fois, d’envisager l’ensemble monumental constitué par le chemin de croix et le calvaire dans sa globalité. L’idée n’est pas de reconstruire à l’identique de l’original mais de conserver le charme du cimetière, son côté authentique, romantique.”

Source : L’Impartial daté du 16 juin 2011

Publié dans: Actualité locale

Publier un commentaire