Par 3 septembre 2016 0 Commentaire Lire →

La Martinette

La MartinetteAu Xè siècle, alors que la ville de Romans n’en est encore qu’à ses premiers balbutiements, les moines bénédictins de Saint-Barnard canalisent les eaux provenant de Peyrins pour irriguer les terres cultivées et pour alimenter toute une série de moulins en énergie hydraulique.

Au Moyen Âge, l’un de ces moulins est destiné à la fabrication du papier et équipé d’un martinet qui donnera son nom au quartier et au canal. Un martinet est constitué d’un lourd marteau emmanché sur un levier oscillant autour d’un axe horizontal entraîné par une roue hydraulique et venant frapper sur une enclume à un rythme régulier.

Tout au long de l’histoire, ce canal est l’objet de nombreux conflits entre les seigneurs de Peyrins et les chanoines de Saint-Barnard.

Cela fait bien longtemps qu’il n’y a plus de moulins et aujourd’hui, la Martinette est un lieu de promenade apprécié des romanais et des visiteurs. Le canal se jette dans la Savasse à peu près au niveau du commissariat de police.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2016/09/03/un-martinet-qui-frappe-fort

Publié dans: Lieux, Moyen-Age

Publier un commentaire