L’Impartial, 8 avril 2010 : “Le site Internet de référence”

L'Impartial, 8 avril 2010 : "Le site Internet de référence"L’Impartial, 8 avril 2010

Le site Internet de référence

C’est à un travail de titan que s’est attelé Jean-Yves Baxter, spécialiste de généalogie sur Internet. Mais le résultat en valait la chandelle, puisque son site sur l’histoire de Romans regorge de trésors patrimoniaux, historiques ou anecdotiques. A découvrir !

“Saint Barnard fondateur, Ulysse Chevalier rédacteur en chef “, le site de Jean-Yves Baxter s’ouvre sur une note d’humour, en forme de clin d’oeil à deux grandes figures de l’histoire romanaise.

Une histoire riche de grandes heures et d’anecdotes que ce spécialiste de la généalogie en ligne (GeneaNet) qui collabore également à la Revue Française de Généalogie, a souhaité abordé sous divers angles, mu par une véritble passion pour cette cité de Jacquemart qui l’a accueilli en 2002. “J’aime l’histoire et j’avais déjà créé une première version de ce site en 2003 sous forme de blog. Pour cette nouvelle version, je travaille notamment avec la Librairie des Cordeliers qui me prête des livres sur l’histoire de la commune, ainsi qu’avec les archives de la ville de Romans. Je travaille sur les ouvrages des érudits et je fais mes propres recherches”.

Pour un résultat d’une grande qualité, aussi bien sur le fond que sur la forme. “En plus du travail de recherche, je me rends sur place pour prendre des photos. Il y a notamment sur le site une rubrique où l’on peut comparer un même lieu à un siècle de distance.”

“L’humain plutôt que les pierres”

Avec une approche davantage accée sur les habitants plutôt que sur le seul patrimoine architectural. “Je privilégie l’humain par rapport aux pierres”. Avec des articles des plus originaux mais toujours d’une grande précision, comme celui consacré à la fermeture des maisons closes à Romans, sujet d’actualité à l’heure où certains demandent leur réouverture. “J’ai rétrouvé les procès-verbaux des arrêtés de fermeture des maisons de tolérance de la ville”. Un ancien plan de Romans permet quant à lui d’apprendre qu’en 1821 “la rue du Chapitre est encore appelée rue du Bordel”.

Un livre sur les Poilus romanais

“Je travaille aussi à un livre qui réunira tous les romanais ayant combattu durant la première guerre mondiale. Pas seulement les Morts pour la France, mais tous ceux qui ont pris part aux combats”. Un travail de longue haleine dont on retrouve les premiers extraits sur le site, avec des fiches établies notamment grâce aux carnets de route des régiments. “J’airnëràis que cet ouvrage puisse être publié pour le centenaire du début de la guerre en 2014. Je fais d’ailleurs appel aux personnes qui ont en leur possession des documents, lettres ou photos concernant des Poilus romanais”. En attendant Jean-Yves Baxter ne manque pas de relever les erreurs d’inscription, notamment sur les monuments aux morts ou les plaques commémoratives. “Certaines pourront être corrigées”.

Michel Bigorre

Publié dans: Revue de presse

Publier un commentaire