L’impasse Cogne

L'impasse CognePerpendiculaire à la rue Saint-Nicolas et longeant la vigne de la Commune libre de Saint-Nicolas, l’impasse Cogne est ainsi dénommée en souvenir de Jérôme Etienne Cogne, lieutenant-colonel d’infanterie et Officier de la Légion d’Honneur, à une époque où cette distinction était encore remise pour conduite civile irréprochable et méritante ou faits de guerre exceptionnels.

Né le 30 septembre 1774 à Lens-Lestang de Claude Cogne, marchand, et de Françoise Mueton, il s’engage, à l’âge de 17 ans, au 2è bataillon de la Drôme et il gravit tous les échelons jusqu’à devenir chef de bataillon en 1815.

Durant près de 26 ans de service, il a participé à 21 campagnes et a été blessé à plusieurs reprises : à la tête, à la cuisse gauche, au bras gauche, au genou droit, au flanc droit, à l’omoplate et au ventre !

Dans le registre de recensement de population de Romans de 1831, il est domicilié dans la “division du levant de la Fontaine Couverte”.

Il meurt à Romans, le 20 juillet 1836 et sa tombe est toujours visible dans le cimetière de la ville.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2015/06/13/21-campagnes-et-de-nombreuses-blessures

Sources : Archives municipales de Romans-sur-Isère.

Publié dans: 18è siècle, 19è siècle, Lieux

Publier un commentaire