Qui étaient les personnes inscrites sur les plaques commémoratives de la Libération de Romans ?

Qui étaient les personnes inscrites sur les plaques commémoratives de la Libération de Romans ?Sur ces plaques, beaucoup de libertés ont été prises dans l’inscription des dates et des lieux mais elles gardent vive la mémoire d’hommes et de femmes qui sont morts pour la patrie lors de la Libération de Romans-sur-Isère, à la fin de la Seconde Guerre Mondiale.

La liste qui suit a été effectuée d’après les documents d’archives disponibles. Il ne s’agit pas d’un travail de mémoire, que l’on pourrait faire par ailleurs, mais d’une recherche historique permettant de donner vie à des noms devant lesquels nous passons chaque jour ou presque, sans savoir de qui il s’agit.

Ces plaques commémoratives ont été inaugurées le 27 août 1977, sous la municipalité de Georges Fillioud.

1. A l’angle de l’avenue Jean Moulin et de la rue de Delay

“Ici, en juillet-août 1944, sont tombés pour la Libération de Romans”

– Jean-Pierre dit Valayer : Né le 29 juillet 1923 au Teil (Ardèche), domicilié quartier Laprat à Valence (Drôme), mort à Romans le 20 juillet 1944. F.F.I. (Forces françaises de l’intérieur)

– Richard Pietrzinski : Né le 17 juillet 1923 à Plognavic (Pologne) (s’agit-il de Polańczyk, de Polaniec, ?), domicilié quartier de la Petite Martinette à Romans, mort à Romans le 20 juillet 1944. F.F.I.

– René Gainet : René Paul Gainet, né le 31 janvier 1888 à Paris (18è arrondissement) de Claude François Gainet, cocher, et Louise Marie Eugénie Raveaud, domicilié à Cessieu (Isère), marié à Cessieu (Isère) avec Maria Léonie Tuzin le 26 août 1933, mort avenue Thiers (aujourd’hui avenue Jean Moulin) à Romans le 28 août 1944. Chef de bataillon en retraite, commandant Vaillant.

– Samba N’Dour : Ou Sambado. Mort avenue Thiers (aujourd’hui avenue Jean Moulin) à Romans le 24 août 1944. Tirailleur sénégalais.

2. A l’angle de l’avenue Berthelot et de la rue Simone Abbat

“Ici, le 22 août 1944, sont tombés pour la Libération de Romans”

– Claudius Boeuf : Né le 7 février 1906 à Crémieu (Isère), domicilié à Neyron (Ain), mort route de Tain (aujourd’hui avenue Berthelot) à Romans le 23 août 1944, inhumé au cimetière de Romans le 25 août 1944. F.F.I.

– Gaston Lapassat : Gaston Henri Lapassat, né le 23 novembre 1918 à Alixan (Drôme), domicilié quartier Meilleux à Romans, mortellement blessé route de Tain (aujourd’hui avenue Berthelot) à Romans, mort à l’hôpital de Romans le 31 août 1944. F.F.I.

– Hubert Martin : Né le 30 novembre 1921 à Romans, domicilié rue Clérieux à Romans, mortellement blessé route de Tain (aujourd’hui avenue Berthelot) à Romans le 27 août 1944. F.F.I.

– André Plebin : Né le 12 novembre 1916 à La Salle-en-Beaumont (Isère), domicilié à Lans-en-Vercors (Isère), mort route de Tain (aujourd’hui avenue Berthelot) à Romans le 23 août 1944. F.F.I.

3. A l’angle de l’avenue Gambetta et de la rue Auguste Pailherey

“Ici, le 27 août 1944, est tombé pour la Libération de Romans”

– Albert Trébosc : Albert Jean Trébosc, né le 13 août 1900 à Rodez (Aveyron), domicilié rue de la Banque à Romans, mort rue Auguste Pailherey à Romans le 27 août 1944.

4. A l’angle du boulevard de la Libération et de la rue du Lieutenant Grimaud

“Ici, le 22 août 1944, sont tombés pour la Libération de Romans”

– Marcel Gaudry : Marcel Jean Gaudry, né le 2 juin 1920 à Gondrexange (Moselle), domicilié rue Saint-Vallier à Romans, mort à l’hôpital de Romans le 25 août 1944. Expulsé lorrain, F.F.I.

– Jean Georges : Jean Charles Georges, né le 19 octobre 1909 à Thiaucourt (Meurthe-et-Moselle), domicilié 13 rue Pavigne à Romans, mort au jardin Martin de Romans le 22 août 1944. Lieutenant F.F.I.

– René Lyssandre : Né le 25 juillet 1913 à Morez (Jura), domicilié à Lyon, mort à l’hôpital de Romans le 22 août 1944, inhumé au cimetière de Romans le 23 août 1944. Lieutenant au 11è Cuirassiers.

5. Place de la Presle

“Ici, en août 1944, sont tombés pour la Libération de Romans”

– Maurice Guilhermon : Maurice Alexandre Guilhermont, né le 12 février 1926 à Romans, domicilié rue Faubourg-Clérieux à Romans, mort à l’hôpital de Romans le 28 août 1944. F.F.I.

– Léon Fernand Monier : Né le 8 octobre 1920 à Valréas (Vaucluse), domicilié à Visan (Vaucluse), mort à l’hôpital de Romans de 21 septembre 1944. 1er Régiment F.F.I.

– André Touche : André Lucien Célestin Augustin Touche, né le 17 avril 1925 à Livet-et-Gavet (Isère), domicilié à Jarrie (Isère), mort à l’hôpital de Romans le 31 août 1944. 11è Cuirassiers.

– Willy Simons : Né le 15 septembre 1924 à Cologne (Allemagne), mort à l’hôpital de Romans le 15 septembre 1944.

6. A l’angle de la place Jean Jaurès et de la rue de la République

“Ici, le 22 août 1944, sont tombés pour la Libération de Romans”

– René Boisse : René Félicien Hyacinthe Boisse, né le 16 février 1908 à Lemps (Isère), domicilié à Montélimar (Drôme), mortellement blessé route de Génissieux à Romans, mort à l’hôpital de Romans le 22 août 1944, inhumé au cimetière de Romans le 23 août 1944. F.F.I.

– Georges Durand : Né le 21 février 1914 à Saint-Gilles (Gard), domicilié à Avignon (Vaucluse), mort cours Bonnevaux (aujourd’hui cours Pierre Didier) à Romans le 27 août 1944. Lieutenant F.F.I.

– Joseph Ferveur : Né le 13 avril 1918 à Metz (Moselle), domicilié 3 rue Bistour à Romans, mort à l’hôpital de Romans le 22 août 1944, inhumé au cimetière de Romans le 23 août 1944. Expulsé lorrain, F.F.I.

– Louis Flachet : Louis François Flachet, né le 22 décembre 1899 à Lens-Lestang (Drôme) de Joseph François Flachet, agriculteur, et Marie Victorine Rosalie Adélaïde Seux, domicilié à Romans, marié à Romans avec Adrienne Joséphine Costechareyre le 19 décembre 1925, mort place du maréchal Pétain (aujourd’hui place Jean Jaurès), devant l’église Notre-Dame de Lourdes, à Romans le 22 août 1944, inhumé au cimetière de Romans le 23 août 1944. F.F.I.

– Jean Françon : Né le 20 janvier 1914 à Saint-Etienne (Loire), domicilié à Bourg-de-Péage (Drôme), mort place du maréchal Pétain (aujourd’hui place Jean Jaurès) à Romans le 27 août 1944. F.F.I.

– Americo Moreal : Né le 8 juillet 1912 à Parme (Italie), mort rue Guilhaume à Romans le 23 août 1944, inhumé au cimetière de Romans le 24 août 1944, inhumé au cimetière de Romans le 25 août 1944. F.F.I.

7. A l’angle de la rue Bonnevaux et de la rue Pavigne

“Ici, le 27 août 1944, est tombé pour la Libération de Romans”

– Alfred Sanglier : Alfred Henri Sanglier, né le 30 avril 1912 à Romans de Alfred Sanglier et Pauline Emma Calvier, ouvriers en chaussures, marié à Lyon (4è arrondissement) avec Anna Marie Eugénie Legoué le 6 avril 1940, mort rue Pavigne à Romans le 27 août 1944. F.F.I.

8. Avenue des Allobroges

(désolé pour la qualité de la photo de cette dernière plaque mais je n’ai pas eu le temps d’aller jusque là-bas et il s’agit d’un extrait de Google Maps)

“Ici, le 27 août 1944, Simone Abbat, secrétaire régionale du F.T.P.F., a été lâchement abattue par les allemands” (F.T.P.F : Francs-tireurs et partisans français)

– Simone Abbat : Née le 2 novembre 1915 à Valence (Drôme), domiciliée rue Juiverie à Valence (Drôme), morte le 27 août 1944 avenue des Allobroges à Romans.

“Ici, le 27 août 1944, sont morts pour la France”

– Pierre Rochas : Sans indication.

– Benjamin Bendassat : Sans indication.

Sources : Archives municipales de Romans-sur-Isère – Archives départementales de la Drôme – Archives municipales de Paris – Archives départementales de l’Aveyron.

3 Comments on "Qui étaient les personnes inscrites sur les plaques commémoratives de la Libération de Romans ?"

Rétrolien | RSS Feed

  1. Jean-Yves dit :

    Merci pour votre témoignage.

  2. durand dit :

    Je suis la fille de Georges Durand lieutenant FFI mort cours Bonnevaux a Romans le 27/8/1944. J’avais 9 mois au décès de mon père. Merci pour ce site.

  3. FUENTES François dit :

    Bonjour,

    Merci pour les informations des plaques commémoratives
    Cordialement

    François FUENTES

Publier un commentaire