Vie et Métiers

La côte Poids des Farines

La côte Poids des Farines

En 1450, le futur roi de France Louis Xl donna aux consuls de Romans tout pouvoir sur les boulangers, la fabrication, la taxe et la vente du pain. Dès lors, le conseil municipal décida d’établir un poids public auquel les meuniers devaient faire peser leurs grains et farines, en payant une taxe, pour éviter les […]

  Jean-Yves Baxter Lire →
Vol et insultes proférées à l’encontre de la directrice de la maison appelée “le Refuge”, en 1751

Vol et insultes proférées à l’encontre de la directrice de la maison appelée “le Refuge”, en 1751

Anciennement dénommée ironiquement “le Paradis” parce que c’était la prison où l’on enfermait les personnes coupables appartenant à l’Eglise, cette maison était située, à peu près, à l’emplacement actuel du restaurant “Le Café des Arts”, cours Pierre Didier. En 1344, la prison publique de Romans fut établie dans la forteresse de Mont-Ségur, au pied de […]

  Jean-Yves Baxter Lire →
Du Barragn’s Club à la salle du Conseil Municipal

Du Barragn’s Club à la salle du Conseil Municipal

Une rencontre avec Jacques Lanaz, fils de Parfait Lanaz, tailleur à Romans-sur-Isère et co-fondateur du Barragn’s Club en 1923, a permis de mettre au jour cette histoire, depuis longtemps oubliée. Des recherches aux Archives municipales de Romans-sur-Isère et dans les archives particulières de Jacques Lanaz ont permis de la reconstituer entièrement. Issu d’une famille d’Aoste, […]

  Jean-Yves Baxter Lire →
Le 18 septembre 1878, Léon Gambetta a prononcé “à peu près ici” son grand discours programme

Le 18 septembre 1878, Léon Gambetta a prononcé “à peu près ici” son grand discours programme

Un titre malicieux pour une anecdote historique. En effet, la plaque commémorative du discours de Léon Gambetta aujourd’hui apposée sur la façade du cinéma Planète, place Jean Jaurès, était, à l’origine, apposée une cinquantaine de mètres plus loin. Sur cette plaque, nous pouvons lire : “Le 18 septembre 1878, Léon Gambetta, venu à Romans sur […]

  Jean-Yves Baxter Lire →
29 septembre 1906, les religieuses du Saint-Sacrement quittent l’hôpital de Romans

29 septembre 1906, les religieuses du Saint-Sacrement quittent l’hôpital de Romans

La laïcisation de l’hôpital de Romans, commencée au 1er janvier 1905 dans les services de la cuisine et de la conciergerie, eut son accomplissement le 29 septembre 1906. Ce jour-là, qui était un samedi, les religieuses du Saint-Sacrement qui se dévouaient avec tant de générosité aux soins des malades dans les salles civiles et militaires, […]

  Jean-Yves Baxter Lire →
1er juin 1845 : suppression du tour d’abandon à l’hospice de Romans

1er juin 1845 : suppression du tour d’abandon à l’hospice de Romans

Au début du XIXè siècle, à Romans, de nombreux nouveau-nés étaient abandonnés, la majorité d’entre-eux dans le tour d’abandon de l’hospice et les autres, sur le pas d’une porte en ville : – en 1835, sur 345 déclarations de naissances, 102 concernaient des enfants trouvés, soit trois nouveau-nés sur dix étaient abandonnés à la naissance, […]

  Jean-Yves Baxter Lire →
Description de la ville de Romans en 1796

Description de la ville de Romans en 1796

Le 25 avril 1796, un membre du Conseil municipal de Romans-sur-Isère a fait une description complète des atouts de la ville aux fins de soutenir que le Tribunal de Commerce du département y soit conservé. 1. Situation. Romans est situé en plaine, sur la rive droite de l’Isère qui baigne ses murs. Vis-à-vis est la […]

  Jean-Yves Baxter Lire →
Jean Louis Viennois, docteur en médecine, accusé d’être l’ennemi des ouvriers

Jean Louis Viennois, docteur en médecine, accusé d’être l’ennemi des ouvriers

Jean Louis Viennois est né le 13 septembre 1791, à Peyrins, de Jean Amable, laboureur puis propriétaire, et Anne Victoire Robin. Le docteur Viennois débute sa carrière par la chirurgie militaire et exerce ses fonctions au siège de Berg-op-Zoom, aux Pays-Bas, en 1814. Les soins qu’il donne aux blessés français et aux blessés anglais qui […]

  Jean-Yves Baxter Lire →
Extraits du règlement de police pour la ville de Romans, en 1841

Extraits du règlement de police pour la ville de Romans, en 1841

Le règlement de police pour la ville de Romans, en 1841, dresse un portrait très complet de la vie quotidienne et des moeurs romanaises au milieu du XIXè siècle. Extraits : Il est défendu de faire aucune annonce ou publication à cri public ou à son de caisse, de trompette ou autres instruments, sans la […]

  Jean-Yves Baxter Lire →
Saint Pichon, protecteur des maris débonnaires et vengeur de l’autorité maritale outragée

Saint Pichon, protecteur des maris débonnaires et vengeur de l’autorité maritale outragée

L’Abbaye de Maugouvert ou “Abbaye Joyeuse”, établie dans Romans-sur-Isère vers le XVè siècle, était une confrérie à la fois religieuse et galante, bienfaisante et joyeuse. Elle dotait des jeunes filles, venait au secours des couvents, payait le prédicateurs de carême et, avec ses violons et ses tambours, donnait des aubades aux autorités et aux nouveaux […]

  Jean-Yves Baxter Lire →