Par 14 novembre 2015 0 Commentaire Lire →

La rue d’Ambézieux

La rue d'AmbézieuxSituée perpendiculairement à la rue Pêcherie et à la rue du Fuseau, la rue d’Ambézieux rend mémoire à Charles-Claude Delacour d’Ambézieux, dont l’habitation toujours visible formait l’angle sud-ouest de la rue.

Né le 11 mai 1730, il était avocat, colonel de la Garde nationale, député et secrétaire de l’Assemblée nationale constituante de 1789, et président du tribunal du district de Romans.

Suivant l’usage observé depuis le commencement de la Révolution française, les romanais se rendaient, au son de la cloche, dans l’église des Cordeliers, devenue propriété nationale, pour écouter la lecture des bulletins de l’Assemblée nationale. C’est dans ce contexte que le 30 décembre 1789, sur la proposition du capitaine de la Garde nationale, il fut décidé de porter en triomphe les portraits des députés romanais Charles-Claude Delacour d’Ambézieux et Claude-Pierre Dedelay d’Agier.

Delacour d’Ambézieux est mort à Romans le 22 septembre 1792, sans avoir été marié, et a été inhumé le lendemain dans le cimetière de Sainte-Foy, à l’emplacement de l’actuelle place Ernest Gailly.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2015/11/14/la-rue-d-ambezieux-personnalite-de-la-revolution-francaise

Publier un commentaire