La rue Fontessort

La rue FontessortLe quartier de la Presle, traversé par le torrent de la Savasse, le canal de la Martinette et autres sources et cours d’eaux, fut jadis le centre de nombreuses industries. Dès le Moyen Âge, les moulins, les teintureries, les mégisseries et surtout les tanneries y gagnèrent une très grande prospérité. Au fil des siècles, le quartier perdit de sa vitalité et le coup de grâce intervint au milieu du XIXè siècle avec la démolition des remparts, la construction de la gare et la création de nouveaux quartiers industriels au nord de la place Jean Jaurès.

Depuis l’église Saint-Barnard, on arrive au quartier de la Presle par le quai de l’Isère, par l’escalier Josaphat ou par la rue Fontessort qui a pris son nom d’une source qui donnait, à deux mètres au-dessous du sol, une eau réputée bienfaisante.

Sa dénomination latine, “Fons thesauri”, a dérivé en “Fontessort” et signifiait littéralement “la source du trésor” que l’on peut aussi entendre par “la fontaine du trésor”.

De quel trésor s’agissait-il ? Cela a totalement disparu de la mémoire collective romanaise et nul ne le sait plus aujourd’hui.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2015/10/17/la-source-du-tresor

Sources : Archives municipales de Romans-sur-Isère.

Publié dans: Lieux, Moyen-Age

Publier un commentaire