20è siècle

Des tremblements de terre à Romans

Des tremblements de terre à Romans

On trouve quelques traces de tremblements de terre à Romans dans la presse ancienne. Il s’agissait de secousses peu importantes et sans conséquences mais elles ont néanmoins causé de grosses frayeurs aux habitants de l’époque. “Le 24 juin 1878, une secousse a eu lieu à neuf heures un quart du matin. Les oscillations allaient du […]

  Jean-Yves Baxter Lire →
L’avenue Charles Jourdan

L’avenue Charles Jourdan

Charles François Jourdan est né le 3 novembre 1883 à Bourg-de-Péage, de Crépin Pierre Jourdan, cafetier, et Emma Euphroisine Rostaing. A l’âge de quatorze ans, il entre à l’usine Grenier, alors la plus importante usine de chaussures de Romans, comme apprenti puis il entreprend le Tour de France des Compagnons en travaillant dans les principales […]

  Jean-Yves Baxter Lire →
La rue Alphonse Gélibert

La rue Alphonse Gélibert

Alphonse Gélibert est né à Romans, le 19 décembre 1883, de Marc Gélibert, ouvrier en chaussures, et Augustine L’Espagne. Lui-même ouvrier en chaussures, il gagne une réputation en fondant le dispensaire ouvrier de Romans et Bourg-de-Péage. L’histoire commence en 1917. Alors que la tuberculose fait des ravages, Alphonse Gélibert apprend qu’un biologiste faisant des recherches […]

  Jean-Yves Baxter Lire →
La rue Eugène Blain

La rue Eugène Blain

Eugène Blain est né le 18 décembre 1835, à Romans, de François Eugène, charpentier, et Marie Jeanne Piodi. Il participe à plusieurs grands travaux comme la construction du grand viaduc de Morlaix et du Palais de la Bourse de Marseille. Il part ensuite en Algérie où il se marie avec une parisienne, Louise Alexandrine Cornu, […]

  Jean-Yves Baxter Lire →
Quand Marius Didier dit Lafume eut l’imprudence de vendre son propre squelette

Quand Marius Didier dit Lafume eut l’imprudence de vendre son propre squelette

“Quand je serai mort, on ne pensera plus à moi. Personne ne m’apportera des fleurs au cimetière.” Cette crainte d’être oublié hantait Marius Didier dit Lafume. C’était un pauvre diable, rachitique, ayant gardé à trente ans les allures et la mentalité d’un gosse. Vendeur de journaux et chanteur comique, il était populaire à Romans et […]

  Jean-Yves Baxter Lire →
La rue Jules Vernissat

La rue Jules Vernissat

Jules Vernissat est né le 18 janvier 1859 à Romans, de Jean Louis Vernissat, carrossier, et Adèle Berger demeurant dans le faubourg Jacquemart. Il dirige une affaire de mercerie en gros, boulevard du Nord (aujourd’hui, boulevard Gabriel Péri), et en 1907, il devient adjoint au maire de Romans, Ernest Gailly. Au commencement de la Première […]

  Jean-Yves Baxter Lire →
Le stade Marcel Guillermoz

Le stade Marcel Guillermoz

Marcel Guillermoz est né le 6 décembre 1894 à Tullins (Isère), de Henri Joseph Guillermoz, ouvrier chiffonnier, et Louise Marie Émilie Chatroux. Adolescent, il était aussi long que mince et souple comme une anguille. Il n’en fallut pas davantage pour qu’on l’appelle “Ficelle”, surnom qu’il a gardé toute sa vie. Vers 1908, il commence à […]

  Jean-Yves Baxter Lire →
Quand il y avait un couvent de Carmélites à Romans

Quand il y avait un couvent de Carmélites à Romans

Tout au long de son histoire, la ville de Romans a abrité nombre de couvents, monastères et congrégations, et ne s’agissant que des femmes, nous avons tous entendu parler des religieuses de la Visitation, de Sainte-Ursule, de Saint-Just, de Sainte-Claire et de Sainte-Marthe. Les journaux du début du XXè siècle nous apprennent qu’il y eut […]

  Jean-Yves Baxter Lire →
La rue Jean Perriolat

La rue Jean Perriolat

Jean Perriolat est né le 12 juin 1920 à Romans. À l’âge de seize ans, il est employé à l’épicerie-droguerie Boutin puis à l’usine Meillon et un an plus tard, il adhère à la Jeunesse Ouvrière Chrétienne. En mars 1943, il part en Allemagne, requis pour le Service du Travail Obligatoire (STO). Arrivé à Breslau […]

  Jean-Yves Baxter Lire →
La rue et la place Sabaton

La rue et la place Sabaton

La rue Sabaton était anciennement dénommée rue de la Formerie et la place Sabaton, port Villatte puis place du port Sabaton. Elle a reçu son nom d’un notaire qui exerçait en ce lieu au XVIIè siècle mais dont nous ne savons malheureusement rien. Son ancien nom nous rappelle qu’avant la construction des quais de l’Isère, […]

  Jean-Yves Baxter Lire →